www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Charente (16)

Vous êtes actuellement : Actualités  / INFOS COVID 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum 0 réaction
10 avril 2021

Les conséquences pédagogiques de la crise sanitaire

La DGESCO a initié le 4 mars dernier un Groupe de Travail sur les conséquences pédagogiques de la crise sanitaire. Son intention était de définir des priorités dans les contenus d’enseignement à dispenser en cette fin d’année et pour l’année prochaine, ainsi que de mener une réflexion sur l’aménagement des examens (Brevet et Bac).

La première réunion, rassemblant les 1er et 2nd degrés a permis une expression syndicale quasi-unanime autour de la revendication de moyens supplémentaires pour traiter les conséquences pédagogiques de la crise sanitaire. L’hétérogénéité des situations entre 1er et 2nd degré n’a pas permis de traiter plus en avant un certain nombre de questions de fond.

Une deuxième session, spécifique au 1er degré, a été l’occasion pour le SNUipp-FSU de défendre les axes forts suivants :

le refus de tout aménagement des programmes qui irait dans le sens d’un resserrement sur les apprentissages dits fondamentaux ainsi que sur les compétences de bas niveau, tant ces resserrements sont le terreau d’une différence de réussite scolaire socialement déterminée
la nécessité de mettre l’accent sur les pratiques pédagogiques privilégiant le renforcement du collectif apprenant, à rebours de l’individualisation des apprentissages promus par le ministre. La situation de confinement, par le fait qu’elle était une situation d’individualisation des apprentissages poussée à son paroxysme, a montré à quel point l’individualisation participait d’une augmentation des inégalités scolaires
la nécessité de prendre appui sur l’organisation en cycle, pour permettre la réalisation de l’ensemble des apprentissages prévus par les programmes
la demande d’abandon des évaluations nationales CP et CE1 et le refus de toute extension de ces évaluations à d’autres niveaux de la scolarité
la nécessité d’investir pour intensifier l’action pédagogique pendant le temps de classe, afin de permettre le PDMQDC, de réabonder les RASED, d’alléger les effectifs
le renforcement des collectifs pédagogiques en augmentant la part, dans les ORS des enseignants, consacrée au travail en équipe, à la réactivation de l’organisation de l’école en cycles, à la formation sur la base des demandes des équipes, ce qui est permis par la déconnexion du temps élèves et enseignants dont on a les prémices dans les REP+
GIF - 89.7 ko
CLIQUEZ pour adhérer

 

29 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU Charente- Maison des Syndicats -10, rue Chicoutimi -16000 Angoulême

- Tél : 05 45 95 48 09
- tél. portable : 06 74 13 47 44
- fax : 05 45 93 26 18
- Mail : snu16@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Charente (16), tous droits réservés.