SNUipp-FSU Charente (16)
http://16.snuipp.fr/spip.php?article1456
Carte scolaire 2018
mercredi, 24 janvier 2018
/ Peyraut

CDEN du 09.02.18 :

L’ensemble des mesures proposées par la DASEN (cf doc plus bas) ont été entérinées par la Préfecture.

CDEN du 06.02.18 : Boycott des Organisations syndicales

Déclaration préalable à lire :

PDF - 18.8 ko
Déclaration CDEN

CR du CTSD (Comité Technique Spécial Départemental) du 05.02.18 :

Mesures de cartes scolaires proposées par la DASEN :

PDF - 116.4 ko
Mesures carte scolaire CTSD 5 février 2018

CR du 31.01.18 Groupe de Travail sur la carte scolaire

Le SNUipp-FSU déplore :
- la transformation de l’ensemble des PDMQDC en REP + pour dédoubler les CE1.
- la poursuite des fusions, créant de grosses structures (jusqu’à 325 élèves)
- la non proposition d’ouverture indispensable dans certaines écoles

COMPTE-RENDU DU CTA

PDF - 77.5 ko
CR CTA 23.01.18

COMMUNIQUE DE PRESSE du SNUipp-FSU le 17/01/2018

Ecoles : des priorités non budgétisées, les dispositifs "Plus de Maîtres que de Classes" menacés

L’académie de Poitiers a eu une dotation de 0 poste pour répondre aux deux recommandations ministérielles : augmenter le volume de remplaçants (12 postes envisagés) et dédoubler les classes de CP et CE1 en éducation prioritaire nécessitant 54,5 postes, soit 66,5 postes à trouver. Pour y arriver, le Rectorat a notamment le projet de supprimer 35.5 postes sur les actuels 98 du dispositif de Plus de Maîtres Que de Classes (PDMQDC), dispositif innovant qui est en cours d’évaluation. Tous les départements sont touchés : la Vienne verrait 67 % de ces dispositifs supprimés, près de 54 % pour la Charente-Maritime, 42 % pour la Charente et 3% pour les Deux Sèvres. Pour le SNUipp-FSU, cette amputation est dramatique au regard de l’émulation et de la transformation pédagogique que ce dispositif engendre dans la majorité des écoles qui en dispose. Ce dispositif permet de sortir du fonctionnement 1 maître / 1 classe et de trouver des organisations au sein de l’école avec des regards multiples sur les élèves ( co intervention, mise en place de groupe) dans l’objectif de réussite de chaque élève. C’est une régression annoncée pour beaucoup de classes en éducation prioritaire qui se retrouveront avec les mêmes conditions de travail qu’avant 2013 et le lancement de ce dispositif. Dans l’optique des changements de pratiques et de l’évolution du métier pour répondre aux défis de l’école du 21ème siècle, le SNUipp-FSU s’oppose à ce que cette décision soit prise de façon globale au niveau académique, mais que le débat soit mené au plus près du terrain dans les instances départementales pour étudier chaque situation précisément. Enfin, dans le cadre de ce budget très contraint, malgré les annonces du président Macron le 17 juillet (" Il n’y aura plus aucune fermeture de classes dans les zones rurales."), les territoires ruraux risquent encore une fois d’être la variable d’ajustement.

COMPTE RENDU DU GROUPE DE TRAVAIL du 12.01.18, PREPARATOIRE A LA CARTE SCOLAIRE

opendocument text - 26 ko
GT 12.01.18 prépa CTA

Le 1er Comité Technique Spécial Départemental de la Charente aura lieu le 1er février (à confirmer).

Un groupe de travail préparatoire aura lieu le 30 janvier.

Pour que le SNUipp-FSU 16 puisse porter et défendre votre situation et vos demandes, n’oubliez pas de remplir notre enquête carte scolaire ci-dessous !

opendocument text - 66.5 ko
Enquête carte scolaire 2018

Pour les demandes liées aux établissements spécialisés ou à l’ASH 2nd degré, contactez directement le SNUipp-FSU 16 au 05 45 95 48 09 ou snu16@snuipp.fr

Informations

Tenez au courant vos représentant-e-s SNUipp-FSU 16 des démarches qui sont effectuées par l’équipe, les parents, les élu-e-s pour porter la situation de votre école auprès de l’inspection. Pour les établissements spécialisés ou l’ASH 2nd degré, veuillez contacter directement la section sur snu16@snuipp.fr ou au 05.45.95.48.09.

Pour information, les effectifs actuels moyens constatés à la rentrée 2017 sont :

• Charente 16 : 23.07 élèves par classe hors classes spécialisées ( 24,75 en maternelle, 22,21 en élémentaire)

• France métropolitaine : 23,51 élèves par classe

• Pays OCDE : environ 22 élèves par classe ( ex : Allemagne et Espagne : entre 21 et 22 élèves par classe, Luxembourg et Lituanie : 16 élèves par classe, Japon et Chine : 27 et 37 élèves par classe ). Cependant, le taux d’encadrement, c’est à dire la comptabilisation de tous les enseignants et pas seulement ceux en classe ( remplaçants, enseignant spécialisés, intervenant spécifique ...) est beaucoup plus fort dans les pays de l’OCDE ( 15 élèves par enseignant dans le primaire : Allemagne 15, Espagne 14, Luxembourg, Italie et Suède respectivement 11, 12 et 13) qu’en France ( 19 élèves par enseignant ) !

Rappel : l’académie de Poitiers a eu une dotation de 0 poste pour la préparation de la rentrée 2018 et 1 465 élèves en moins prévus. Cependant, le ministère a déjà annoncé que 52 postes seraient nécessaires pour le dédoublement des CP en REP et des CE1 en REP+ sur l’académie (lien). De plus, le ministère annonce aussi l’augmentation des moyens en remplacement. Le CTA qui actera la répartition départementale se tiendra le 23 janvier ( Groupe de travail le 12/01).

©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Charente (16), tous droits réservés.