www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Charente (16)

Vous êtes actuellement : Outils pratiques  / Grève mode d’emploi 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum 0 réaction

Documents joints

Dans la même rubrique

3 février 2013

Grève du 12 février

Qui peut faire grève ? Qui doit faire une déclaration préalable et selon quelles modalités ? Quel est le rôle du directeur ? ...

Qui fait la grève ?

L’ensemble des Instituteurs, Professeurs d’Ecole, (ainsi que les directeurs d’école), PES, Assistants pédagogiques, Auxiliaires de vie scolaire et Emploi de Vie Scolaire...

PES : La direction académique vous considère comme un membre à part entière de l’équipe enseignante . Vous devez donc assumer, si vous n’êtes pas gréviste, l’accueil des élèves dont les enseignants sont grévistes s’il y a moins de 25 % de participation. Les PES ne peuvent pas être seuls dans l’école si tous les collègues titulaires sont grévistes.

N’oubliez-pas que la grève est un droit aussi pour vous, en aucun cas avoir fait grève ne peut être un élément de votre validation.

Assistants pédagogiques, Auxiliaires de vie scolaire et Emploi de Vie Scolaire : si l’école est fermée et que les Assistants pédagogiques, AVS, et EVS ne sont pas grévistes, ils doivent prendre contact avec l’employeur (Direction Académique ou Collège).

Si l’école n’est pas fermée, ils assurent leur service dans l’école. En aucune manière, les AP, AVS ou EVS ne doivent se substituer aux enseignants grévistes, en prenant une classe par exemple.

Avant la grève :

1. Déclaration préalable (uniquement pour les collègues devant élèves le jour de la grève)

Chaque collègue qui ENVISAGE de participer à un mouvement de grève doit le faire savoir 48 heures avant à son IEN (samedi 9 février minuit) . Cette déclaration ne conduira à aucun retrait de salaire car elle n’oblige en rien à participer effectivement à la grève. Seul le pointage individuel réalisé par la direction académique après la grève, amènera l’administration à procéder à un retrait de salaire pour service non fait. Ces 48 heures doivent comprendre au moins 1 jour ouvré.

Cette déclaration doit impérativement être individuelle et écrite. Elle peut être envoyée à l’IEN :

par courrier postal

par fax

par mail ( mail professionnel uniquement )

Cette déclaration permet aux IEN de faire le décompte par école des enseignants potentiellement en grève et éventuellement demander au maire de la commune de mettre en place un système d’accueil. Ce n’est pas au directeur de faire cette démarche.

2. Prévenir les familles :

Nous prévenons les familles, comme nous l’avons toujours fait par l’intermédiaire des élèves au plus tard la veille du jour de grève. Une lettre-type peut être distribuée aux élèves, pliée ou agrafée, ou à la sortie. Pensez à prévenir les familles des élèves absents.

PDF - 42.5 ko
motsparents_12_fevrier
Word - 25.5 ko
motsparents_12_fevrier

3. Si tous les maîtres de l’école sont grévistes :

Prévenez la mairie, les services de transport scolaire ainsi que tous ceux qui travaillent avec l’école (intervenants, piscine, bibliothèque,…). Une affichette sera apposée à la porte de l’école indiquant : « GREVE : pas d’enseignement assuré le ... ».

Après la grève :

Pour les retenues de salaire, il appartient à l’administration de faire la preuve de la participation à la grève. Ainsi les grévistes, quelles que soient leurs fonctions, ne répondent à aucune enquête. Les directeurs n’ont à accomplir aucune tâche administrative à ce sujet. L’arrêt Omont ne s’appliquera pas, puisqu’il s’agit d’une grève d’un seul jour.

Rôle du directeur :

Les directeurs d’école n’ont pas à communiquer, avant la grève, le nombre de grévistes à l’IA, à l’IEN, à la mairie.

Les directeurs informent les familles des conséquences du mouvement social sur le fonctionnement de leur école par les moyens de communication les plus appropriés (affichage extérieur notamment).

Service d’accueil

Lorsque le taux prévisionnel de grévistes est égal ou supérieur à 25% des personnes qui exercent des fonctions d’enseignement, les directeurs facilitent la mise ne place des mesures d’information que la commune organise à destination des familles.

Surtout, ne pas prendre les devants, pas de zèle. Si rien n’a été fait ou transmis par les mairies, les directeurs ne demandent rien à celles-ci, ne font rien à leur place.

C’est le maire seul qui est le responsable de l’organisation du service d’accueil des élèves et des personnes chargées d’encadrer les élèves des enseignants grévistes.

Dans tous les cas, le directeur gréviste, pas plus que ses adjoints grévistes, n’est tenu de surveiller les élèves ni d’être sur place.

 

6 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU Charente- Maison des Syndicats -10, rue Chicoutimi -16000 Angoulême

- Tél : 05 45 95 48 09
- tél. portable : 06 74 13 47 44
- fax : 05 45 93 26 18
- Mail : snu16@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Charente (16), tous droits réservés.