www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Charente (16)

Vous êtes actuellement : A S H 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum 0 réaction
3 février 2013

Psychologues du socle une idée dangereuse

Dangereuse, parce qu’elle remet en compte l’unité syndicale et associative qui avait vu sept syndicats et associations (le groupe des sept *) interpeller par un appel le 2 avril 2011 le ministre sur la dégradation des conditions de l’exercice de la fonction de psychologue à l’école pour revendiquer ensemble un corps unique de psychologue de la maternelle à l’université. En se désolidarisant de ce collectif le SE UNSA fragilise la légitimité et l’efficacité de cette démarche revendicative collective.

Dangereuse, parce qu’elle précipitera la disparition des Co-psy, les conseillers d’orientation psychologues intervenant dans le second degré, dont les pouvoirs publics n’ont cessé depuis plusieurs années de dégrader les conditions de travail et de tarir le recrutement en visant l’externalisation de leur service vers la région. Cette attaque en règle n’en sera que facilitée si les psychologues du premier degré sont investit pour intervenir dans le second degré.

Dangereuse, enfin car elle préfigure la disparition des RASED en tant que structure spécifique du premier degré dédiée à l’aide spécialisée aux élèves en difficulté : le recrutement de psychologues a fortement baissé depuis 5 ans . Les psychologues scolaires interviennent sur des bassins de populations scolaire de plus en plus importants (de 1500 à 3000 voire plus d’élève) leur possible intervention dans les collèges diluerait encore plus leur action : pourquoi pas un psychologue du socle pour 5000 élève ! (des exemples existent pour prouver qu’un tel schéma est réalisable : médecins scolaires, assistante sociale scolaires, maîtres référents…), et les cantonneraient à un travail d’évaluation au service des commissions (CDO, MDPH) ou de pompiers gestionnaires « des situations de crises » .

La psychologie a toute sa place à l’Education Nationale, une réforme et une évolution de ses pratiques est indispensable ; débattons pour collectivement revendiquer les conditions décentes de son exercice : un statut spécifique, une formation et un recrutement comparable à celui des psychologues des autres fonctions publiques, un droit à une formation continue de haut niveau , des moyens matériels concrets budgets de fonctionnement et de déplacement réels. Les psychologues sont des personnels de l’écoute, préoccupés de la rencontre intersubjective avec l’enfant, et avec les adultes qui s’occupent de lui, rencontre qui peut faire émerger quelque chose de son rapport au savoir et à sa scolarité. Préservons cette spécificité.

L’appel du groupe des sept

PDF - 185.4 ko
pdf_Appel_Groupe_des_psychologues_EN_1er_et_2nd_degre_-_2_

*Le groupe des 7 comprend l’association des conseillers psychologues de France, l’association française des psychologues de l’éducation nationale, la société française de psychologie, le SNES/FSU, le syndicat national des psychologues, le SNpsyEN/UNSA, le SNUipp/FSU.

 

5 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU Charente- Maison des Syndicats -10, rue Chicoutimi -16000 Angoulême

- Tél : 05 45 95 48 09
- tél. portable : 06 74 13 47 44
- fax : 05 45 93 26 18
- Mail : snu16@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Charente (16), tous droits réservés.