www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Charente (16)

Vous êtes actuellement : Dossiers  / Refondation de l’école  / Plus de maîtres que de classe 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum 0 réaction
17 janvier 2013

Quelle formation ? Quel accompagnement des équipes ?

La formation est l’un des éléments de la réussite de ce dispositif. Or, c’est le parent pauvre du système éducatif actuel. La circulaire prévoit une formation pour l’ensemble de l’équipe enseignante. Il faudra voir quels moyens sont mis à disposition pour ça.

Aujourd’hui, pour les dispositifs existants, souvent un manque d’accompagnement se fait sentir. L’accompagnement qui nécessite des garde-fous (pas de pilotage par les chiffres par exemple) doit faire bouger le métier pour faire avancer les élèves sans être dans un rôle de contrainte et de pressions.

L’évaluation

« Les directeurs académiques des services de l’éducation nationale (DASEN) en étroite collaboration avec les conseillers académiques en recherche-développement, innovation et expérimentation (CARDIE) veilleront à faciliter l’analyse des expériences dans une perspective de régulation garantissant les intérêts des élèves ainsi que la mutualisation des pratiques ; l’ouverture à des équipes universitaires sera favorisée autant que possible. Ils aideront les équipes à concevoir et à mettre en œuvre une évaluation des effets du dispositif sur les résultats scolaires des élèves, à partir de quelques indicateurs choisis pour leur robustesse et leur simplicité. »

- L’administration doit-elle évaluer ce dispositif afin de le piloter, selon quels critères ?

- À quel niveau l’évaluer (école, circonscription, département...) ?

- Qui évalue ? IEN, équipe de recherche...

L’accompagnement et la formation

« Les enseignants affectés à ces écoles ainsi que les équipes pédagogiques des écoles concernées bénéficieront d’une formation préalable. »

« Dans tous les secteurs concernés, les équipes de circonscription et les maîtres formateurs sont mobilisés pour aider les équipes enseignantes ainsi constituées à concevoir les projets et les accompagner dans la durée grâce à un dispositif de formation continue associant la circonscription, le département et l’académie. Cette formation comportera un volet sur l’évaluation, pour aider à mieux observer les élèves au travail et mieux définir leurs besoins. Elle comportera également un volet sur le développement de l’enfant et les processus d’apprentissage pour aider à l’analyse des observations faites et à la définition d’aides appropriées. »

« La direction générale de l’enseignement scolaire, en liaison avec le réseau du SCEREN-CNDP, mettra à disposition des enseignants et des formateurs des ressources (modules de formation, documents pédagogiques, outils méthodologiques) prenant en compte la recherche et l’innovation. Le réseau social « RESPIRE » sera mobilisé pour mieux mutualiser les ressources et les expériences. Un espace de ressources et de mutualisation est ouvert sur le site Eduscol.

Les recteurs veilleront à la mise en place d’actions de formation de formateurs, principalement à destination des conseillers pédagogiques et à la participation d’équipes universitaires dans l’accompagnement des maîtres. Des séminaires inter-académiques inscrits dans le plan national de formation réuniront, dans le courant du premier semestre, les DASEN et les IEN chargés de circonscription. »

- Selon quelles modalités le dispositif d’utilisation du maître en plus dans l’école est-il accompagné ?

- Un stage de formation continue est-il nécessaire ? Pour qui et dans quels domaines ? Ces stages doivent avoir lieu, avant le début du dispositif, en cours d’année ?

- Quels formateurs peuvent aider les équipes ? Sûrement besoin de former aussi rapidement des formateurs sur cette question.

- Quel lien avec la recherche ?

- Nous devrons sans doute demander plus de temps de concertation. Par exemple, l’ensemble des 108 heures devront, au moins dans ces écoles, être à disposition des équipes pour que la question soit au cœur du travail collectif.

 

8 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU Charente- Maison des Syndicats -10, rue Chicoutimi -16000 Angoulême

- Tél : 05 45 95 48 09
- tél. portable : 06 74 13 47 44
- fax : 05 45 93 26 18
- Mail : snu16@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Charente (16), tous droits réservés.