www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Charente (16)

Vous êtes actuellement : Dossiers  / Refondation de l’école 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum 0 réaction
28 novembre 2012

DOSSIER "REFONDATION | PAROLE AUX ENSEIGNANTS"

En bref

93% | Question d’image

Près de la totalité des enseignants estime que l’image de l’école primaire s’est dégradée au cours de ces dernières années. Ils sont 61% à penser que les français en ont une mauvaise image aujourd’hui. 82 % estiment que le métier jouit d’une mauvaise image et là encore 93 % pensent que cette image s’est dégradée.

Parents d’élèves | Dialogue réussi

Selon la majorité des enseignants les parents jouent bien leur rôle : 68% considèrent que les parents ne les sollicitent ni trop ni pas assez, 58% qu’ils n’interviennent ni trop ni pas assez dans l’école. Seul un certain déficit d’attention à la réussite de leurs enfants est souligné par 4 enseignants sur 10. Les relations avec les familles ne semblent pas constituer un point de tension majeur dans la vie des enseignants. 75 % déclarent d’ailleurs être plutôt satisfaits du dialogue avec les parents dans leur école.

Travail en équipe | Plus de maîtres que de classes

À 73%, les enseignants demandent de voir se développer le « plus de maîtres que de classes ». Ils sont 92% à estimer que la mise en place de ce principe, à condition qu’il soit accompagné de dispositifs de formation, devrait permettre de favoriser le travail en équipe. En outre, ils considèrent que ces enseignants supplémentaires devraient être volontaires et expérimentés (89%), et affectés en priorité dans les zones difficiles (86%). Enfin, ils pensent à 83% que les équipes devraient être libres d’affecter ces enseignants supplémentaires aux missions qu’elles souhaitent.

65 % | Cycles

65 % des enseignants considèrent que l’école doit fonctionner par cycle pour que chaque élève puisse apprendre à son rythme. Ils sont 29 % à estimer que les cycles ne sont pas nécessaires.

Des besoins | aide, temps & formations

Parmi les principaux éléments dont les enseignants déclarent manquer pour assurer la réussite de leurs élèves viennent à 90 % l’aide d’autres professionnels (Rased, assistants…), à 81 % le temps (pour la préparation, la concertation…) et à 77 % la formation continue. La demande de temps se retrouve dans le souhait de pouvoir bénéficier de moments pour travailler en équipe (73 %). La question du matériel ne prend qu’une place limitée puisqu’ils ne sont que 44 % à juger en manquer contre 53 % qui s’estiment être suffisamment équipés.

Changer ? Les choix restent flous

Sur le principe, la moitié des enseignants indique être favorable au passage de la semaine de 4 jours à 4 jours et demi, reste que ni l’ajout de cette demi-journée le mercredi matin ou le samedi matin ne convainc une majorité (34% étant favorables à l’ajout d’une demi-journée le mercredi matin et 27% au samedi matin). Enfin, le raccourcissement des vacances d’été est également rejeté par une petite majorité (56%). Quel intérêt ?

Enfants et enseignants

77% des enseignants qui ont répondu à l’enquête souhaitent que l’intérêt des élèves prime sur celui des enseignants et des parents. Mais dans ce contexte, les enseignants expriment une forte attente à l’égard des syndicats d’enseignants, 93% d’entre eux souhaitant les voir jouer un rôle d’intermédiaire entre eux et le Ministère de l’Education nationale dans le cadre des négociations sur la réforme des rythmes scolaires.

D’autres mesures | La réforme doit en cacher d’autres

Pour les enseignants, la réforme des rythmes scolaires devrait être accompagnée d’autres mesures, comme la redéfinition des dispositifs d’aide (92%) et la revalorisation de leur salaire (86%). Une majorité estime aussi qu’elle devrait aller de pair avec une redéfinition du nombre d’heures d’enseignement pour les élèves au cours de l’année (72%), d’une révision des programmes (72%) et, dans une moindre mesure, d’un allègement du temps de service des enseignants (57%).

 

16 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU Charente- Maison des Syndicats -10, rue Chicoutimi -16000 Angoulême

- Tél : 05 45 95 48 09
- tél. portable : 06 74 13 47 44
- fax : 05 45 93 26 18
- Mail : snu16@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Charente (16), tous droits réservés.