www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Charente (16)

Vous êtes actuellement : Dossiers  / Le métier 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum 0 réaction
24 octobre 2012

Arts à l’école : un tableau contrasté

L’éducation artistique et culturelle a une place particulière dans les pratiques de classe avec des disparités très importantes selon le niveau, la compétence et l’envie des enseignants.

« Une réalité complexe et très variée » . Le rapport des inspecteurs généraux piloté notamment par Viviane Bouysse en 2007 se garde bien de tirer des conclusions trop précises sur les pratiques enseignantes en matière d’éducation artistique et culturelle et dresse un tableau plutôt contrasté. En maternelle, l’enquête montre des pratiques régulières et fréquentes. Confrontés à de jeunes enfants qui découvrent le monde d’abord par l’exploration motrice et la manipulation, leurs enseignants admettent que les apprentissages ne soient pas encore contraints par le seul vecteur du langage. Même si le rapport indique clairement que l’expression par la voix et le geste prend le pas sur les dimensions trop souvent délaissées de l’écoute et du regard. Réalité tout autre en élémentaire : le rapport pointe l’insuffisance des pratiques pour des enseignements qui « ne font que rarement l’objet de progressions et de programmations » . Car pour les rapporteurs « la représentation floue que se font les enseignants des disciplines artistiques qui en exagèrent la difficulté et la complexité les conduit à se penser, souvent, comme insuffisamment compétents pour conduire les enseignements attendus. » .

Manque de pratique, contenus mal cernés, sentiment d’incompétence... on comprend que les enseignants aient parfois du mal à mettre l’éducation artistique sur le même plan que les autres apprentissages. Pourtant la plupart sont conscients de l’importance de ces enseignements pour leurs élèves. Dans ce domaine plus qu’ailleurs, ils sont capable de mener et de concevoir des « projets » qui structurent le travail de l’année. Le foisonnement des blogs d’enseignants consacrés aux activités artistiques, l’investissement des équipes d’école dans les activités de « monstration » (spectacles, expositions...) témoignent de la diversité des pratiques. Et parce que c’est sans doute moins « coûteux » pour eux, les enseignants souscrivent en nombre aux opportunités qu’ils ont de confronter leurs élèves aux œuvres, au spectacle vivant : visite de musées, exploration du patrimoine, cinéma, théâtre, concert... font partie du quotidien de la vie des écoles.

Insuffisamment formés, cadenassés par un temps d’enseignement réduit à 24 heures et des programmes recentrés sur l’histoire de l’art, empêchés par une diminution constante des budgets de fonctionnement, la majorité des enseignants continue à montrer son attachement à l’art et à la création. Le terreau est bien là pour sortir des « pratiques aléatoires » dénoncées par Viviane Bouysse et rendre à l’éducation artistique et culturelle la place qui lui revient à l’école.

 

16 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU Charente- Maison des Syndicats -10, rue Chicoutimi -16000 Angoulême

- Tél : 05 45 95 48 09
- tél. portable : 06 74 13 47 44
- fax : 05 45 93 26 18
- Mail : snu16@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Charente (16), tous droits réservés.