www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Charente (16)

Vous êtes actuellement : Dossiers  / Refondation de l’école 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum 0 réaction
22 octobre 2012

"Un maître de plus..." = plus de RASED ?

Le "plus de maîtres que de classes" élaboré (collectivement ) par le SNUipp avait pour objectif de répondre à plusieurs préoccupations toujours prégnantes : interroger la polyvalence du maître seul dans sa classe, du point de vue des élèves (avoir droit à une formation de qualité dans toutes les disciplines ) et des enseignants (pouvoir varier les situations de classe , approfondir les savoirs disciplinaires nécessaires) mais aussi répondre à la réduction des horaires de service en cassant le "un maître/une classe" qui nous met historiquement dans la spirale du "moins d’heures de service enseignants, moins d’heures d’enseignement pour les élèves" (qui se reproduit avec le débat sur le retour à 4,5 jours).

Or, si on reprend la rapport de la concertation, qu’on aurait grand tort à considérer comme "un rapport de plus" et dont on s’aperçoit, jour après jour, qu’il constitue la "feuille de route" du ministère, il est écrit la chose suivante sur le plus de maîtres que de classes : "Affecter plus de maîtres que de classes pour permettre aux équipes pédagogiques de travailler autrement et mieux, en développant le travail en commun, en apportant, dans la classe, un accompagnement personnalisé aux élèves qui en ont besoin et en facilitant l’engagement des familles dans le projet de réussite scolaire de leurs enfants.Cette mesure doit concerner en priorité les territoires en difficulté, bénéficier d’abord aux premiers niveaux d’enseignement - CP-CE1 - et être généralisée progressivement".

Si le travailler "autrement et mieux" n’est pas défini, le ciblage sur les "élèves qui en ont besoin" est lui très clair.

L’absence totale de propositions concernant les Rased dans le rapport, l’absence même du terme "rased" (qui a bien évidemment un sens) , le refus actuel de Peillon de se prononcer sur leur avenir dans l’attente d’un "rapport spécifique", le ciblage des missions des maîtres supplémentaires sur les "élèves qui en ont besoin" et "en priorité les territoires en difficulté", le tout dans un cadre budgétaire n’offrant aucune marge peuvent légitimement inquiéter sur le devenir des aides spécialisées...

 

12 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU Charente- Maison des Syndicats -10, rue Chicoutimi -16000 Angoulême

- Tél : 05 45 95 48 09
- tél. portable : 06 74 13 47 44
- fax : 05 45 93 26 18
- Mail : snu16@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Charente (16), tous droits réservés.