www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Charente (16)

Vous êtes actuellement : Dossiers  / Réformes en cours 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum 0 réaction
10 septembre 2012

L.P.C : le ministre acte sa fin en réponse au SNUipp

Un « livret de connaissances et de compétences », « extrêmement allégé » et « modifié » devrait se substituer, dès cette année, au très controversé LPC. C’est la réponse du ministère au SNUipp qui propose toujours une remise à plat des dispositifs d’évaluation.

Le SNUipp16(seule organisation à être intervenue en CAPD régulièrement depuis le début pour dénoncer, questionner la pertinence, la surcharge du LPC) avait obtenu une réponse du DASEN lors de la CAPD du 06/09. Avec toute la prudence administrative, le DASEN affirmait que les équipes pouvaient " temporiser son usage au moins jusqu’au 3ème trimestre, dans l’attente d’un nouveau cadrage " .

Modalités :

Les équipes pédagogiques informent leur IEN de la "suspension" de l’utilisation du LPC (réponse du DASEN au SNUipp16). Informez nous en cas de réticences d’IEN.

Rencontre V.Peillon/SNUipp

C’est à l’occasion d’une rencontre au ministère de l’Éducation nationale, vendredi 7 septembre, qu’ont été données de premières réponses aux demandes du SNUipp concernant l’avenir du très controversé livret personnel de compétences. Un “LPC” qualifié de « véritable usine à cases » par le syndicat dans un courrier adressé à Vincent Peillon à la fin du mois d’août, et que lui même jugeait «  inutilement complexe  » dans sa lettre aux enseignants.

Le ministre a donc demandé «  à titre transitoire pour cette année, la préparation d’un livret de connaissances et de compétences largement simplifié, qui ne soit pas un casse-tête stérile pour les enseignants  ».

La version actuelle avec ses 46 items en CE1 et 110 en CM2 est donc laissée de côté. A noter aussi, que Vincent Peillon ne parle plus de LPC mais d’un «  livret de connaissances et de compétences  » et que selon le ministère, ce nouveau livret transitoire sera extrêmement allégée pour le primaire et concrètement modifié.

Vers de nouveaux dispositifs d’évaluation

A l’évidence, le SNUipp-FSU a fait bouger les lignes... et les cases. Il regardera néanmoins avec beaucoup d’attention ce projet de dispositif transitoire. Reste, dans le même temps, à régler définitivement le problème des évaluations en général et la confusion qu’il pourrait y avoir avec les systèmes élaborés par les équipes enseignantes. « Nous pensons qu’il est important de revenir à des principes simples et lisibles en matière d’évaluation des élèves. » avertissait d’ailleurs le syndicat dans sa lettre au ministre.

Le dossier est donc toujours sur la table de la concertation qui se poursuit.

 

12 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU Charente- Maison des Syndicats -10, rue Chicoutimi -16000 Angoulême

- Tél : 05 45 95 48 09
- tél. portable : 06 74 13 47 44
- fax : 05 45 93 26 18
- Mail : snu16@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Charente (16), tous droits réservés.