www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Charente (16)

Vous êtes actuellement : Dossiers  / Refondation de l’école 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum 0 réaction
10 septembre 2012

Refonder l’école : les élèves au cœur de la refondation

Au nombre des sujets débattus dans la concertation, la fameuse réforme des rythmes scolaires, pour laquelle toute évolution doit rimer avec amélioration pour les élèves comme pour les enseignants, et la scolarisation des élèves en situation de handicap. Point d’étape

Des nouveaux rythmes éducatifs : changer pour du mieux !

Avec l’introduction de l’aide personnalisée à la rentrée 2008, l’organisation du temps scolaire a été totalement perturbée. La densification des journées d’école génère du stress et de la fatigue pour les élèves comme pour les enseignants. De plus, l’année scolaire est très déséquilibrée, ne respectant pas l’alternance 7 semaines de classe et 2 semaines de vacances. Le président de la République a annoncé une révision des rythmes de l’enfant. Reprenant les conclusions du rapport sur les rythmes scolaires de juillet 2011, le ministre propose notamment un allègement des heures d’enseignement sur la journée, avec un étalement sur 9 demi-journée. Mais, chacun sait que le sujet est plus complexe qu’il n’y paraît. Il met en jeu de nombreux acteurs : enfants, parents,enseignants, collectivités locales... Difficile alors de construire une réforme idéale des rythmes scolaires sans prendre en compte les activités extra-scolaires, le rythme de travail des parents, les ressources des communes, les contingences du quotidien des enseignants (le temps de trajet ou le fait d’avoir des enfants à récupérer par exemple). Au final, l’enjeu majeur est de revenir à des journées et des semaines plus apaisées, plus sereines et moins chargées. Mieux faire réussir les élèves n’est pas uniquement une question de rythmes scolaires. Leur révision doit s’inclure dans un projet plus global de l’école : effectifs, programmes, conditions d’exercice du métier...

Déterminés à changer la donne

revoir les rythmes scolaires ne se fera pas en un claquement de doigts. La révision de l’organisation de l’année, de la semaine et de la journée doit nécessairement s’accompagner d’une réflexion sur l’articulation des temps scolaires et périscolaires et de leur contenu. Il faut combattre les inégalités entre les écoles et non les accroître comme cela pourrait être le cas en matière d’offre éducative après l’école. Toute évolution doit rimer avec amélioration pour les élèves comme pour les enseignants. Hors de question que les enseignants soient perdants dans une éventuelle nouvelle organisation du temps. Le SNUipp l’a dit très fermement au ministre. Tout doit être mis sur la table : temps de service, rémunération, aide personnalisée… Toutes nouvelles mesures pour la rentrée 2013 qui modifieraient la vie personnelle et professionnelle des enseignants devront être soumises à la consultation des enseignants.

Débattons ensemble de l’avenir de l’aide personnalisée, du volume horaire d’enseignement et de sa répartition sur l’année, la semaine, la journée, des compensations à une réorganisation des rythmes : conditions de travail, salaires…

Situations de handicap : aider les enseignants

L’école a fait des progrès considérables en matière de scolarisation des élèves en situation de handicap, ceci est dû pour une large part à l’engagement des enseignants qui se sont souvent trouvés bien seuls... La formation initiale manque cruellement dans ce domaine, la formation continue est quasi inexistante, et les ressources sont difficiles à trouver. Les AVS accompagnent aujourd’hui presque la moitié de ces élèves, mais ils sont insuffisamment formés et leur statut reste précaire. Enfin, le temps manque pour participer aux concertations pourtant nécessaires, pour rencontrer les parents...

Déterminés à changer la donne

être scolarisé est un droit pour tous les enfants. Cela doit se faire dans les meilleures conditions possibles. La Loi devra affirmer l’accessibilité de l’école : sur le plan physique (aménagements des locaux), les conditions d’accueil (enseignants et AVS formés, en nombre suffisant, accès aux soins grâce à une véritable coopération avec le secteur médico-social...), les contenus (aides et outils pour la différenciation, manuels adaptés...).

Débattons ensemble

des formations et des ressources nécessaires pour mener réellement à bien cette mission, de la place, du rôle et du statut des accompagnants (AVS...), des formes de coopération avec le secteur médico-social (IME, SSESAD...).

 

11 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU Charente- Maison des Syndicats -10, rue Chicoutimi -16000 Angoulême

- Tél : 05 45 95 48 09
- tél. portable : 06 74 13 47 44
- fax : 05 45 93 26 18
- Mail : snu16@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Charente (16), tous droits réservés.