www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Charente (16)

Vous êtes actuellement : Dossiers  / Ecole rurale 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum 0 réaction
13 juin 2012

Une école qui a des atouts

L’école rurale fonctionne bien. Petit rappel des atouts d’une école riche de sa diversité.

L’école rurale fonctionne globalement bien. Les élèves, en sortant du primaire, sont au moins à égalité avec leurs homologues urbains” affirme Pierre Champollion, président de l’Observatoire éducation et territoires*. Un rappel nécessaire alors que l’Education nationale n’hésite pas à dénigrer ses écoles pour justifier les fermetures.

Mais quelles sont les spécificités de l’école rurale ? Pour Yves Alpe, elle possède « des traits particuliers, qui tiennent à la taille des structures d’enseignement, à leur contexte géographique et à la composition sociale et culturelle des populations auxquelles elle s’adresse ». Si les écoles à classe unique sont en voie de raréfaction, les écoles à deux ou trois classes sont très nombreuses en milieu rural. Dans ces conditions, la plupart des classes comporte plusieurs niveaux d’enseignement. Dans les classes ces spécificités ont des conséquences. Gérer une classe à triple ou quadruple niveaux exige une réflexion et un fonctionnement donnant toute sa place à l’autonomie, mais aussi à l’entraide entre les élèves d’âges et de niveaux différents. Les nouvelles technologies sont encore venues enrichir les pratiques et donner une ouverture plus directe sur l’extérieur. De plus, le faible nombre de classes de ces écoles favorise souvent l’élaboration de projets transdisciplinaires et les interactions entre les élèves.

On peut rapprocher ce constat de l’étude américaine STAR** sur l’effet de la taille des classes qui a suivi des cohortes d’élèves scolarisés dans des classes à petits effectifs et parle d’effets positifs “non cognitifs”. Se sentir bien en classe permet de mieux réussir à l’école et aussi d’acquérir des comportements sociaux qui ne sont pas mis en avant dans les évaluations et dont les effets se font sentir au cours de la vie adulte.

Pourtant à l’issue du collège, les parcours scolaires des jeunes ruraux et des jeunes urbains divergent. La voie professionnelle rencontre davantage de succès et les études supérieures souvent courtes ne s’envisagent pas sans mobilité. Une auto-censure qui met à mal l’égalité des chances. *www.grenoble.iufm.fr/rural **http://obs.rc.fas.harvard.edu/chetty/STAR.pdf

 

8 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU Charente- Maison des Syndicats -10, rue Chicoutimi -16000 Angoulême

- Tél : 05 45 95 48 09
- tél. portable : 06 74 13 47 44
- fax : 05 45 93 26 18
- Mail : snu16@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Charente (16), tous droits réservés.