www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Charente (16)

Vous êtes actuellement : Le SNUipp 16 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum 0 réaction
31 mai 2012

Cahier de Doléances

Un collectif d’enseignants charentais nous a transmis une liste de doléances, d’aspirations partagées. Nous vous communiquons ce texte afin que la profession s’en empare et l’enrichisse. La synthèse de ce document sera communiquée à l’administration après une réunion. Il est temps que le monde enseignants avec ses qualités de professionnalisme, d’expertise soit acteur des nécessaires transformations de l’école publique. A VOUS LA PAROLE !

Nous n’acceptons plus

* d’être humiliés par certains propos et écrits des IEN.

* que les IEN aient le pouvoir de diminuer ou bloquer nos salaires déjà insuffisants par des affirmations sans fondement et qui ne sont motivées souvent que parce que que notre obéissance n’est pas accompagnée d’obséquiosité !

* d’être systématiquement suspectés de travail insuffisant et de mauvaise qualité

* d’être évalués uniquement en négatif, de subir des inspections qui se terminent sans qu’aucune reconnaissance de la qualité et de la quantité du travail soit mentionnée.

* d’être « invités » au lieu d’être convoqués pour que nous nous déplacions sans être remboursés de nos frais et sans que nous puissions bénéficier d’un éventuel accident du travail. « Invitations » auxquelles nous devons nous rendre sous peine d’être réprimandés

* de ne plus avoir de formation initiale et continue.

* des réunions de travail où nous ne pouvons qu’écouter un monologue indigent et des injonctions à pratiquer une pédagogie rétrograde.

* que soit remis en cause, sans argument théorique, des pratiques qui sont les nôtres et que nous avons longuement analysées, évaluées, mises à l’épreuve.

* de ne pas pouvoir nous réunir entre pairs sur le temps de formation obligatoire pour analyser et échanger sur nos pratiques.

* la charge de travail imposée notamment aux directeurs d’école, charge de travail qui ne sert la plupart du temps à rien d’autre que de nourrir une bureaucratie indigente et ridicule. (Voir les livrets de compétences les derniers projets d’écoles.)

* que soient présentées comme utiles et neutres des obligations de méthodes de travail, de fichage, de comportement qui en réalité sont inspirées de théories cachées fortement inspirées d’une idéologie incompatible avec l’Ecole de la République. Française.

ET VOUS ... ?

Nous demandons dès maintenant :

* De ne pas faire passer les évaluations CE2 et CM.

* De ne pas rédiger les projets d’école avant d’avoir des instructions remplaçant les dernières arrivées.

* De revenir provisoirement aux IO de 2002.

* De ne plus subir d’inspections en attendant que par des concertations entre enseignants et IEN soient établies des règles de respect mutuel, de dialogue, de prise en compte du travail et des fondements théoriques des pratiques et d’appréciation croisée des pratiques de l’enseignant et des pratiques de L’IEN dans la façon d’exercer son rôle de contrôle, d’aide et de conseil.

ET VOUS ... ?

enquête en ligne : https://docs.google.com/spreadsheet/viewform ?formkey=dC0xYlZHLXJQaVJQbFVtdWZpTjBUMlE6MQ#gid=0

 

1 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU Charente- Maison des Syndicats -10, rue Chicoutimi -16000 Angoulême

- Tél : 05 45 95 48 09
- tél. portable : 06 74 13 47 44
- fax : 05 45 93 26 18
- Mail : snu16@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Charente (16), tous droits réservés.