www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Charente (16)

Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum 0 réaction
11 mars 2012

Pour que la réussite de tous fasse école !

Climat scolaire et investissement budgétaire, le SNUipp-FSU s’adresse aux candidats à la présidentielle et fait des propositions pour changer la donne.

une question de climat

Notre école a besoin de retrouver sérénité et confiance. Il faut en finir avec la pression et la logique de la compétition scolaire. L’ école primaire doit conduire tous les élèves à « apprendre, grandir, s’épanouir ». Cela suppose une école du « bien apprendre et du bien-être » pour les élèves et du « bien faire son métier » pour les enseignants. Le lien aux familles doit être consolidé. Ces questions, sous estimées en France, constituent pourtant un réel enjeu éducatif. L’école avancera aussi dans sa lutte contre l’échec scolaire si elle travaille à l’amélioration du climat scolaire. Tout commence dès la maternelle et se poursuit en élémentaire avec des classes à effectifs réduits, des locaux et du matériel adaptés aux besoins d’apprentissage et de vie des élèves, des RASED complets, des aides et ressources multiples notamment pour la scolarisation des enfants en situation de handicap mais aussi des moyens spécifiques pour la direction d’école. Les programmes doivent également évoluer.

Une question d’investissement

Prendre réellement en charge tous les élèves nécessite un engagement budgétaire à la hauteur. Trop longtemps sous-investie, l’école primaire doit devenir une priorité ! Avec un taux d’encadrement de 5 enseignants pour 100 élèves, selon les données de l’OCDE, la France occupe le dernier rang des pays classés... loin derrière le Portugal, la Grèce ou l’Espagne mais aussi la Suède, la Belgique ou l’Autriche, pays dans lesquels le nombre d’enseignants pour 100 élèves oscille entre 6 et 10. Des postes doivent être créés pour combler notre retard et ouvrir ainsi de nouvelles possibilités de fonctionnement de l’école primaire. Un constat : en alignant seulement le budget alloué à l’école primaire au niveau de la moyenne des pays de l’OCDE, (soit + 15%), 37 000 emplois supplémentaires pourraient être créés dans les écoles. De quoi envisager de nombreuses évolutions !

 

12 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU Charente- Maison des Syndicats -10, rue Chicoutimi -16000 Angoulême

- Tél : 05 45 95 48 09
- tél. portable : 06 74 13 47 44
- fax : 05 45 93 26 18
- Mail : snu16@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Charente (16), tous droits réservés.