www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Charente (16)

Vous êtes actuellement : Dossiers  / Le métier 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum 0 réaction
15 janvier 2012

Avant l’école : entre contrainte et plaisir

La diversité des tâches, leur dispersion dans le temps et dans l’espace et la nature de l’engagement de l’enseignant rendent l’activité de préparation de la classe complexe et ambivalente. Si l’activité d’enseignement, dont la durée est contrainte et mesurable, est clairement assimilée à un temps de travail, celle de préparation de la classe est plus difficilement identifiable comme telle, tant elle se situe au croisement de dimensions professionnelles et personnelles.

Vie professionnelle ou vie privée ?

La liberté accordée à la préparation confère à ce travail un caractère contraint et libre à la fois. Il se déroule le plus souvent en dehors de l’école, ce qui le rend apparemment plus confortable, mais il existe un risque bien réel qu’il pollue l’univers personnel de l’enseignant quand il doit être réalisé dans l’urgence ou qu’il répond à une prescription qui semble inutile ou abusive. Faire son travail au mieux avec un risque d’envahissement excessif ou alors lui donner des limites avec le possible et inconfortable sentiment d’inachevé... Pourtant le sentiment de satisfaction est souligné par de nombreux enseignants : la préparation de la classe est pour eux une activité de création avec une visée de transmission, deux aspects du métier qui ont souvent été à l’origine de leur choix professionnel. Ce qui se rapporte à la préparation renvoie à une activité cognitive et émotionnelle qui n’est pas sans rappeler l’expérience de l’élève que chaque enseignant a d’abord été.

Travailler pour soi ou pour autrui ?

Préparer sa classe c’est aussi bien répondre à des prescriptions hiérarchiques que continuer à apprendre soi-même. C’est certainement l’une des spécificités du travail enseignant : il s’adresse à d’autres que sont les élèves, mais aussi à d’autres que sont les inspecteurs et... à soi-même. Les préparations de classe sont le reflet de cette triple destination : de la fiche-type demandée au cours de la formation aux annotations griffonnées ou au simple rappel des numéros de pages ou d’exercices... La préparation de classe est une production personnelle, presque intime, qui évolue : la préparation modèle réservée aux débutants réapparaît lors des inspections alors qu’elle se transforme, avec l’avancée dans le métier, en préparation très fonctionnelle adaptée aux besoins et reflète les choix pédagogiques personnels de l’enseignant. La préparation entretient un lien étroit avec la pratique en classe et l’écart entre la situation idéale prévue et la réalité vécue peut être source de tensions. La satisfaction existe finalement quand sont oubliés les efforts pour construire une situation de classe qui a bien fonctionné et le temps passé à la préparer, quand la situation semble exister de façon « naturelle ».

 

16 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU Charente- Maison des Syndicats -10, rue Chicoutimi -16000 Angoulême

- Tél : 05 45 95 48 09
- tél. portable : 06 74 13 47 44
- fax : 05 45 93 26 18
- Mail : snu16@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Charente (16), tous droits réservés.