www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Charente (16)

Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum 0 réaction
31 mai 2010

ALERTE ! Projet de suppressions de postes du Ministère

source : http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2010/05/31052010Accueil.aspx

Suite au diaporama ci joint vous renseignant sur la méthode de travail , le Café pédagogique publie les documents remis aux inspecteurs d’académie pour supprimer des postes dans les trois prochaines années. Suppression des Rased, réduction de la scolarisation à deux ans, regroupements scolaires, augmentation du nombre d’élèves par classe au primaire ; augmentation de la taille des classes au collège, fermeture des petits établissements, "rationalisation" de l’offre éducative en lycée et de l’offre de formation en L.P., réduction des IDD, voilà pour le secondaire.

"Ils ne mouraient pas tous mais tous étaient frappés". Aucun enseignant ne sera épargné par les mesures Chatel qui frapperont d’une façon ou d’une autre les écoles et les établissements. Les documents ministériels remis aux inspecteurs d’académie comprennent les fiches de suppressions de postes qu’ils doivent faire remonter.

1. les Rased , particulièrement les maîtres E et G et les psychologues scolaires. Pour le ministère, " La durée de l’enseignement scolaire dans le premier degré est désormais fixée à vingt-quatre heures hebdomadaires dispensées à tous les élèves auxquelles s’ajoutent deux heures d’aide personnalisée en très petits groupes pour les élèves rencontrant des difficultés dans leurs apprentissages. Cet effort représente l’équivalent de 16 000 postes d’enseignants entièrement dédiés à aider les élèves qui en ont le plus besoin.

Le document propose "plusieurs scénarios" :

· " suppression des seuls maîtres G (non-remplacement des départs en retraite et affectation en classe) et poursuite de la politique de sédentarisation des maîtres E dans les écoles où la difficulté scolaire se manifeste le plus (sans économie) ;

· suppression des maîtres G et des maîtres E ; pour ces derniers, il convient d’estimer quel est le besoin de maîtres E maintenus en « surnuméraires » dans les écoles, voire dans des structures ad hoc (milieu rural par exemple) ;

· mise en extinction des psychologues scolaires". Dans plusieurs départements, nous apprenons que toutes les formations CAPA-SH prévues pour 2010/2011 sont suspendues, faute de moyens.... étonnant, non ?

2. Augmentation du nombre d’élèves par classe.s’appuyant sur l’idée "que la diminution des effectifs dans les classes n’a pas d’effet avéré sur les résultats des élèves" , le ministère demande aux inspecteurs d’encourager les regroupements d’écoles et de jouer sur les taux d’ouverture et fermeture. Le Ministère entend pour ça s’appuyer sur les autorités locales. Les statistiques montrent de grands écarts entre départements ce qui doit encourager les inspecteurs à niveler vers le haut le nombre d’élèves par classe.

3. suppression de la scolarisation à deux ans . Depuis 2000 le taux de scolarisation a fondu de moitié. De nouveau le Ministère considère que " Les études disponibles ne démontrent pas que la scolarisation à deux ans constitue un avantage évident dans toutes les situations par rapport à d’autres modes de garde alternatifs"

4 Réduction du besoin de remplacements envisagée en organisant les formations hors temps scolaire et en recourant à des non titulaires.

Le SNUipp demande au ministre de l’Education Nationale de rendre publiques les mesures envisagées : en effet l’école est le bien de tous et l’organisation de la rentrée 2011 doit s’effectuer dans la transparence.

PowerPoint - 426.5 ko
DEZINGAGE diaporama

 

9 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU Charente- Maison des Syndicats -10, rue Chicoutimi -16000 Angoulême

- Tél : 05 45 95 48 09
- tél. portable : 06 74 13 47 44
- fax : 05 45 93 26 18
- Mail : snu16@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Charente (16), tous droits réservés.