www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Charente (16)

Vous êtes actuellement : Mobilisation Revendications 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum 0 réaction
17 mai 2018

Grève et manifestation le 22 mai

INTENTION DE FAIRE GREVE, A ENVOYER AVANT JEUDI 17 MAI MINUIT A VOTRE CIRCONSCRIPTION :

Pour ceux et celles qui veulent y participer, les enseignant-e-s en classe maternelle ou élémentaire le 22 mai doivent envoyer leur intention de faire grève à leur IEN avant le jeudi 17 mai minuit.

Le SNUIpp-FSU appelle l’ensemble des collègues à envoyer une intention de faire grève... même si pour des raisons diverses, ils ne pourront pas la faire. (Une conférence de presse se tiendra vendredi, évitons que le ministre Blanquer minimise la mobilisation. On peut effectivement déclarer son intention mais finalement ne pas la faire. Ce qui prévaut pour le retrait de salaire est l’émargement envoyé dans les écoles le jour de la grève.)

FORMULAIRE DE DECLARATION D’INTENTION DE GREVE :

PDF - 14.5 ko
declaration-individuelle

dans l’intranet de la dsden https://www.intra.ac-poitiers.fr/medias/fichier/declaration-individuelle_1507018076738.pdf

J’INFORME LE SNUipp-FSU DE LA PARTICIPATION AU SEIN DE MON ECOLE :

un clic ICI

UNE BONNE VIDEO VAUT AUTANT QUE DES MOTS !

Un clic pour la regarder : ICI

Impact du jour férié le 21 mai sur la paye ?

Seul le 22 mai sera compté comme une journée non payée (un trentième de salaire), sauf si vous faites grève le 18 mai en plus du 22 mai.

MODELES DE LETTRE AUX PARENTS :

1) En raison d’un mouvement de grève pour la défense du service public, votre enfant ne sera pas accueilli dans sa classe le mardi 22 mai. Vous remerciant de votre compréhension,

2) Versions plus argumentées en PJ ci-contre

Les organisations CFDT ; CFE/CGC ; CFTC ; CGT ; FA-FP ; FO ; FSU ; Solidaires ; UNSA appellent à une nouvelle journée de grève et de manifestations le 22 mai prochain car la Fonction publique est aujourd’hui clairement menacée.

Affaiblissement du dialogue social, recours accru au contrat et donc développement de l’emploi précaire, salaires « au mérite », « externalisation » de missions, abandon de « missions de services publics », non reconnaissance du travail des agent·es et de leurs qualifications, dégradation du pouvoir d’achat, « Plan de départs volontaires », prévision de 120 000 suppressions d’emplois en 5 ans dont 70 000 à la Fonction publique territoriale, toujours un agent sur cinq non titulaires sans perspective… voilà le nouveau monde en marche d’Emmanuel Macron !

Ce projet de « transformation de l’Action publique » prévue par le gouvernement est dangereux aussi bien pour les agent·es que pour les usager·es. Il ne vise pas à améliorer la qualité des services ni à améliorer les conditions de travail des agent·es, mais il organise le moins d’État et d’action publique des collectivités territoriales. Moins de services publics, c’est moins de droits pour toutes et tous car les services publics contribuent à l’égalité d’accès, sur l’ensemble du territoire, aux droits fondamentaux. C’est le contraire d’un projet de société solidaire.

 

9 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU Charente- Maison des Syndicats -10, rue Chicoutimi -16000 Angoulême

- Tél : 05 45 95 48 09
- tél. portable : 06 74 13 47 44
- fax : 05 45 93 26 18
- Mail : snu16@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Charente (16), tous droits réservés.