www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Charente (16)

Vous êtes actuellement : Instances paritaires  / CAPD 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum 0 réaction
5 février 2015

CAPD PERMUTATION 02/02/15


- SNUipp16 : 6 élu-es
- SE16 : 4 élu-es

Le DASEN est parti de la CAPD à 10h30

Lire la déclaration liminaire du SNUipp16 (permutations, mouvement 2015, climat général, attentats et la suite).

PDF - 236.8 ko
déclaration liminaire CAPD 02 02 15
JPG - 27.6 ko

Réponses du DASEN

Beaucoup de sujets relèvent d’un niveau national.

Permutation : le DASEN relève que le taux de satisfaction pour la Charente est de 38% alors qu’il est de 23% au niveau national.

Poste bloqué PES pour le mouvement : le nombre de PES n’est pas encore connu. Le Recteur a donné pour consigne de bloquer les postes dans des écoles proches d’Angoulême (de l’ESPE) jusqu’à 3 ans de suite !

Le DASEN, suite à nos interventions, prendra en compte les départs à la retraite, la proximité géographique de l’ESPE pour éviter un maximum de bloquer 3 fois suite un poste dans la même école.

Formation ASH. Pour le DASEN, la Charente bénéficie de conditions favorables avec 11 départs de collègues.

Les priorités pour lui sont des formations D et F.

Il annonce avoir l’intention d’un départ en E. La pyramide des âges pour les G est préoccupante, la situation des directeurs d’établissements spécialisés également.

Promotions supplémentaires : 2 à l’échelon 5
- Mme Herero à l’ancienneté
- Mme Amard Audrey au grand choix dès le 01.09


Permutations nationales

N’hésitez pas à nous joindre si vous souhaitez connaître le détail de votre barème.

53 demandes ont été saisies dans SIAM
22 au titre du rapprochement de conjoints
1 demande au titre du handicap
27 demandes pour convenances personnelles
4 demandes de vœux liés

Des modifications de barèmes – à la baisse – ont été présentées par l’inspection :

- suppression des points de séparation effective si le travail du conjoint n’est pas dans le département demandé, si le conjoint est à pôle emploi ou s’il est en formation professionnelle.

Le SNUipp16 a dénoncé la lecture restrictive de la circulaire nationale.

CONCLUSION : DOUBLE PEINE  : précarité, chômage et difficultés personnelles … et éloignement géographique assuré.

Des modifications/précisions de barème ont été apportées par vos élu-es SNUipp16 (point de ZEP, enfant …)

Vous pouvez aussi retrouver votre barème sur SIAM du 2 au 6 février

Des questions sur la suite des incompréhensions : CLIQUEZ pour notre E-DOSSIER PERMUT

Résultats des permutations : 9 mars 2015

Et la suite ?

Après les résultats des permutations informatisées, un mouvement complémentaire manuel peut être organisé dans les départements. Ceci permet de résoudre des situations particulières de rapprochement de conjoints non satisfaites ou inconnues au moment de la phase informatisée, de mutation du conjoint et des situations de handicap (de l’enseignant, de son conjoint ou d’un enfant reconnu handicapé ou gravement malade).

LIRE LA SUITE DE L’ARTICLE

Pensez à adresser un double de votre demande d’exeat et d’ineat aux élu(e)s du SNUipp-FSU (de votre section départementale) à la CAPD de votre département ainsi que dans les sections SNUipp-FSU du ou des départements sollicités.


Circulaire mouvement 2015

C’est suite à l’initiative du seul SNUipp16 que cette circulaire est désormais régulièrement révisée.

LIRE NOS PROPOSITIONS LORS DU GT du 11/11/14 : CLIQUEZ ICI

Les propositions portées par le SNUipp16

- Déclaration d’intention de participer au mouvement

- Possibilité d’abandonner son poste

- Pas d’obligation d’1 vœu géographique

- Possibilité de participer au 2ème mouvement : pour les BD et directeur-trice à temps partiel

Précisions, nouveautés :

*L’attribution d’un poste se fait à titre définitif, dès lors que celui-ci a été demandé : attention, c’est aussi valable pour le second mouvement.

*Postes ash : possibilité d’être nommé à titre provisoire sur un poste de l’option choisie et conserver son poste l’année de stage (au cas où aucun vœu au mouvement n’aurait été satisfait). Alignement du barème pour les candidats au capash en candidature libre ou en stage long.

*Temps partiels pour les BD et les directeurs à 50% (ils restent titulaires de leur poste) : possibilité de participer concrètement à la 2éme phase du mouvement. Actuellement, un poste leur est attribué après cette 2éme phase, en « ajustement ». Nous demandons à ce que ces collègues aient un réel choix, comme les autres.

*Poste étiqueté « adj elem » : peut-être indifféremment en maternelle ou en élémentaire pour les écoles primaires.

*Possibilité d’abandonner son poste, en cas de difficultés sérieuses (personnelles ou professionnelles) : les cas seraient examinés en capd

*Ajout de l’administration : obligation de postuler au moins sur un poste « zone géographique ». Nous nous y opposons, ces vœux ne recouvrant pas tout le département et peuvent avoir pour conséquence de faire obtenir à titre définitif un poste à un collègue qui ne le voudrait pas. De plus, la situation de notre département ne justifie pas une telle obligation§ chaque année, tous les postes sont pourvus… Nous avons fait préciser à l’administration que les collègues touchés par la carte scolaire devaient être avertis.


Questions diverses écrites du SNUipp-FSU16 :

- Absence non-remplacée d’un enseignant : quelle(s) modalité(s) doivent adopter les équipes pour palier l’absence d’un remplaçant tout en veillant à la sécurité des élèves ?

Chacun d’entre nous fait preuve de responsabilité et d’un sens pratique. MAIS nous ne pouvons pas cautionner cet état de fait. S’il doit y avoir continuité du service public, IL FAUT NOUS EN DONNER LES MOYENS.

Les consignes de la hiérarchie sont :

- Le directeur doit répartir les élèves en toute sécurité

- On ne renvoie en aucun cas les élèves chez eux

- Les petites écoles sont prioritaires par rapport aux grandes structures

- ATSEM/EVS ne peuvent prendre en charge la classe

Le SNUipp-FSU16 prépare des initiatives pour dénoncer, informer et aider face à la pénurie

- De combien de situations conflictuelles au sein des écoles avez-vous eu connaissance suite aux événements tragiques des 7 et 9 janvier ?

Il y a eu très peu de situations dans les écoles charentaises. Cf Relire notre déclaration liminaire Notre dossier CHARLIE : CLIQUEZ

- Recrudescence "des invitations" émanant de la hiérarchie en lieu et place de convocations défrayées.

Depuis plusieurs années, les circulaires, courriers et injonctions diverses se multiplient. Toutes les tâches et réunions exigées par un DASEN/IEN doivent pouvoir être faites sur le seul temps de service. S’ils en exigent trop, ils désorganisent de fait le service et nous empêchent de travailler correctement.

Cela explique que dans ses circulaires, l’IA n’impose quasiment rien mais propose tout : ainsi, il nous laisse le choix de ce que nous mettons en place tout en se gardant la possibilité de rajouter d’autres tâches. Bien qu’étant facultatives, ces tâches/réunions nous engagent et au bout d’un moment, nous ne parvenons plus à faire face à leur multiplication.

C’est pourquoi les mots qu’il emploie dans ses écrits sont importants : il nous « invite », il nous « convie », il nous « propose », il « appelle notre attention »… Or, jusqu’à preuve du contraire, une invitation même avec ordre de mission peut se décliner. A contrario, lorsqu’il ordonne (par exemple pour les retours d’enquête sur les grèves) l’expression utilisée devient : « l’enseignant (le directeur) devra … » et ne laisse aucune place à l’interprétation.

Nous voyons là toute la subtilité de l’Inspecteur d’Académie ou des IEN qui n’emploient pas le conditionnel pour faire croire à un caractère d’obligation des demandes tout en ne faisant que les proposer. Quand l’IA (ou l’IEN) ordonne (il doit le faire par écrit), nous devons obéir mais dans le cadre de nos obligations de service uniquement, avec tout ce que cela implique.

CONSIGNE : INVITATION = PAS D’OBLIGATION… surtout sans frais de déplacements !

- Dans le cadre de la semaine de la Maternelle, une conférence sur le sommeil est proposée. Une compensation horaire peut-elle être envisagée pour les participant-es ?

Les IEN ont paru embarrassés. Ils déclarent ne pas avoir un volume d’heures disponible sur leur quota de formation.

Ils sont pleinement d’accord avec nous sur le fait d’accompagner par une compensation horaire (comme pour la conférence de V.Bouysse) les participant-es mais n’en n’ont pas les moyens.

Une piste a été évoquée avec la journée de solidarité.

- Modalités pour les "retours" sur poste de congé parental.

Un titulaire retrouve son poste si son congé parental n’excède pas 1 an.

- La prime pour les CPC a-t-elle été versée ?

Elle a été versé aux 18 bénéficiaires en janvier (83€/mois) avec un rappel depuis septembre.

- Quand les résultats des entretiens pour la liste d’aptitude direction seront-ils connus ?

Les résultats de cette commission doivent être validés en CAPD …. La prochaine aura lieu le 31 mars 2015

- Où en est-on pour les enveloppes des RASED ?

Les circonscriptions n’ont pas encore l’information des enveloppes de janvier à juin 2015.

Comment assurer le maintien des missions des personnels itinérants avec :
- des frais engagés non encore remboursés
- des propositions de défraiement insuffisantes (-40% sur Angoulême sud par exemple)
- des secteurs d’interventions élargis

La réponse hiérarchique est une gestion de la pénurie : établir des priorités d’interventions.

Questions de l’autre organisation :

- Date du GT sur les échanges de PES : le 13/02 (groupe de travail obtenu par le SNUipp)

- Date du GT sur la simplification administrative : le 12/03.

Depuis l’année dernière nous demandions cette date. Cf notre enquête CLIQUEZ

- Ordre de mission : cf question SNUipp

- Temps partiel : demande de relire la circulaire avant sa parution

 

8 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU Charente- Maison des Syndicats -10, rue Chicoutimi -16000 Angoulême

- Tél : 05 45 95 48 09
- tél. portable : 06 74 13 47 44
- fax : 05 45 93 26 18
- Mail : snu16@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Charente (16), tous droits réservés.