www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Charente (16)

Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum 0 réaction
26 janvier 2015

Greve le 3 février : AG, rassemblement

* AG ouverte à toutes et tous

9h30

Maison syndicale 10 rue de Chicoutimi (derrière l’ESPE)

* RASSEMBLEMENT devant la préfecture

à partir de 11h30

JPG - 4.5 ko

POURQUOI LE SNUipp-FSU APPELLE À LA GRÈVE ?

Lire l’article

Qui peut être gréviste ?

C’est un appel Éducation Nationale, donc l’ensemble des personnels dépendants du ministère : adjoint, directeur, conseiller pédagogique, PES …

Qui dois je informer ?

Pour les parents : Les enseignant-e-s grévistes informent par écrit les familles, si possible au moins 48 heures avant, qu’il n’y aura pas classe. lettre aux parents en pièce jointe modifiable

Word - 30 ko
lettre_aux_parents_greve_du_03_fevrier

Attention : les textes expliquant les raisons de la grève ne doivent pas être collés dans les cahiers des élèves (pli cacheté ou agrafé, ou remis à la sortie des locaux scolaires).

Comme d’habitude, on informera les services concernés (cantine, étude, transport scolaire, piscine, toute activité à laquelle participent l’enseignant et ses élèves, etc…)

Action nationale sur l’Intention de faire grève

Dans le cadre des campagnes pour la reconquête des droits syndicaux, le SNUipp-FSU appelle la profession à abandonner la procédure de déclaration préalable lors de la journée de grève du 3 février. Cette loi votée et mise en œuvre sous le mandat de M. Sarkozy avait d’ailleurs été contestée par de nombreux parlementaires, dont le Président de la République et le 1er Ministre actuels, qui avaient saisi le Conseil constitutionnel.

Pour le SNUipp-FSU, tant les délais exagérément longs du dispositif « d’alerte » préalable au dépôt d’un préavis qui interdisent notamment l’organisation d’une grève pour protester contre un événement à caractère imprévisible, que l’obligation faite aux agents de déclarer préalablement leur intention de participer à une grève constituent des entraves au droit de grève des enseignants des écoles publiques.

Rôle du directeur/trice ?

Le directeur ou la directrice n’est pas chef d’établissement. Si il/elle est en grève, il/elle n’a pas à rester à l’école pour s’assurer que tout va bien. Il/elle est en grève.

Dans tous les cas, le directeur/trice gréviste, pas plus que les adjoint-e-s grévistes, n’est tenu-e de surveiller les élèves, ni d’être sur place.

Recensement des grévistes ?

Après la grève, si vous êtes gréviste, ne jamais se déclarer "gréviste" sur une application ou quelconque recensement.

C’est à l’administration de prouver que vous étiez gréviste, en recensant seulement les collègues ayant assuré leur service ou étant en position de congé maladie, maternité…

Réflexe syndical

Ayez le réflexe syndical, indiquez nous l’intention de participation de votre école

Pour prévoir au mieux l’organisation de cette journée d’action, merci de remplir le formulaire ci-dessous.
Enquête de participation à la grève du 3 février
:
:
:
:
:
:
:
:
Intention de faire grève envoyé à l’inspection :

 

11 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU Charente- Maison des Syndicats -10, rue Chicoutimi -16000 Angoulême

- Tél : 05 45 95 48 09
- tél. portable : 06 74 13 47 44
- fax : 05 45 93 26 18
- Mail : snu16@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Charente (16), tous droits réservés.