www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Charente (16)

Vous êtes actuellement : Dossiers  / Rythmes scolaires 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum 0 réaction
3 juin 2014

Comité de suivi sur les rythmes scolaires - 28/05/14

Composition : des élu-e-s sélectionné-e-s ; des représentants-e-s d’organismes complémentaires à l’école affilié-e-s au syndicat favorable au décret Peillon, 1 représentante de la FCPE, des DDEN.

1 élu SNUipp16, 1 élu SE16, 1 élue SGEN, absence de SUD16.

Comme pour le précédent comité, le SNUipp16 a été la seule voix discordante, apportant la contradiction dans cette litanie d’auto-satisfaction.

Le SGEN16 est juste intervenu pour le rôle du conseil d’école.

Le SE16 idem, évoquant également la situation de la CDC de Jarnac et de Soyaux en demandant le respect des avis du conseil d’école.

Le DASEN a répondu simplement que le décret était clair : "l’avis du conseil d’école est consultatif."

Les représentants de ces organisations ont donc fait profil bas et ne sont plus intervenus pendant 3h. Difficile de revendiquer quelque chose en contradiction avec un décret pour lequel on apporte un soutien sans faille.

Le chargé de mission a fait une présentation objective du décret Hamon.

CLIQUEZ ICI pour le décryptage du décret Hamon

Il a ensuite présenté un 1er bilan :

- 40% des communes font 4X45’ de TAP de façon régulière

- 10% font 3X1h

- 26% font 2X1h30

- 15% organisent les TAP différemment selon les écoles

- 70% des écoles ont une organisation identique au sein des communes

- 28% des écoles ont des organisations différentes au sein des communes

- 1% des écoles organise les TAP le matin

- 19% en début d’après-midi

- 67% en fin d’après-midi

- 13% autres organisations

Les principales interventions du SNUipp-FSU16

- Le SNUipp16 a présenté plusieurs situations :

* CDC de Jarnac : alors que toutes les organisations ont été validées en CDEN, la collectivité veut revenir unilatéralement sur les organisations unanimement votées en conseil d’école. La raison ? Que ce soit plus facile à mettre en œuvre en terme d’organisation et moins onéreux globalement. Et l’intérêt de l’élève et l’expertise de nos collègues ?

* Soyaux : là encore la mairie veut revenir contre l’avis unanime des écoles maternelles et celle d’une élémentaire sur les organisations votées en conseil d’école.

Les raisons ? Faire des contrats avec un nombre d’heures correct pour fidéliser les animateurs sur l’année, laisser du temps au centre social pour recruter, faciliter l’organisation de la ville !!!

* Dirac : commune/parents/équipe enseignante voulaient expérimenter un assouplissement Hamon en libérant le lundi après-midi, on leur avait répondu par la négative. Le DASEN a finalement rencontré le maire et donne son accord.

* Nous avons également évoqué les situations de Rougnac/Fouquebrune, Merpins, Javrezac, Gensac, les maternelles de Cognac, certaines maternelles à Angoulême.

- Nous avons rappelé que le décret Hamon n’avait bénéficié que de 3 voix favorables sur 61​ au conseil supérieur de l’éducation​.

- Le DASEN, le chargé de mission, les IEN évoquent régulièrement "l’esprit du décret". Nous avons fait remarquer que "l’esprit d’un décret" était une lecture politique d’un texte de loi, esprit qui pouvait être différent en fonction du ministre en place, d’un recteur, d’un DASEN, d’un IEN. Nous nous appuyons, nous, sur les textes.

- Le DASEN s’est satisfait que seulement 2% des communes aient manifesté leur volonté d’appliquer les assouplissements Hamon. Nous l’avons repris en affirmant qu’on n’était pas loin de manipulation de l’information. En effet, le décret mentionne :"Il appartient aux recteurs et aux IA-Dasen d’informer toutes les écoles (IEN, directeurs d’école) et tous les maires, afin qu’ils puissent remettre les projets d’expérimentation co-présentés par les conseils d’école concernés et les maires aux IA-Dasen au plus tard le 6 juin 2014." Certains recteurs ont respecté le décret et nous avons montré le courrier du recteur de Strasbourg adressé aux directeurs-trices.

Les élus nous ont alors dit être informés .... eux !

- Toujours dans l’esprit du DASEN, les assouplissements concernent principalement les communes rurales, montagnardes celles qui n’ont pas encore d’organisations validées. Il s’agit en fait d’avoir le moins possible d’écoles expérimentant le décret Hamon. Nous avons bien précisé que le décret permettait à TOUTES les communes avec l’accord du conseil d’école (ce qui n’est pas le cas avec le décret Peillon) de proposer une expérimentation Hamon.

- L’élu du Gond-Pontouvre a exprimé son regret de ne pas avoir la main sur l’organisation des APC car ce que proposaient les enseignants ne marchait pas. Nous l’avons vertement repris : est-ce que les enseignants se mêlent de la gestion d’une mairie ? C’est la territorialisation effrayante qu’induit ce décret !

- Le DASEN a mentionné les résultats aux évaluations CE2 (cf le mail du SNUipp16 du 29/05). Le message subliminal étant qu’il existe un lien presque mécanique entre réussite scolaire et rythmes scolaires. Nous avons alors présenté aux participants un document du SNUipp-FSU pour rectifier ces allégations : CLIQUEZ POUR LE CONSULTER

​Le SNUipp-FSU16 obtient un comité restreint d’évaluation​

​Nous en avions déjà fait la demande en novembre et sommes donc revenus à la charge.

En effet, si le comité de suivi n’est qu’une chambre d’enregistrement des satisfécits de certaines organisations syndicales, des élus et de l’administration, pas la peine de participer à ce genre de réunion. Le SNUipp-FSU16 a demandé, seul, et obtenu du DASEN, la création d’un comité restreint pour préparer une évaluation. Tout reste à mettre en œuvre, la composition, les objectifs et les destinataires.

C’est une avancée importante que nous avons obtenue.

​VOUS POUVEZ NOUS CONTACTER​​ POUR NOUS FAIRE PART DE VOS DIFFICULTÉS ... ET DE VOS RÉUSSITES.​

 

11 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU Charente- Maison des Syndicats -10, rue Chicoutimi -16000 Angoulême

- Tél : 05 45 95 48 09
- tél. portable : 06 74 13 47 44
- fax : 05 45 93 26 18
- Mail : snu16@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Charente (16), tous droits réservés.