www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Charente (16)

Vous êtes actuellement : Dossiers  / Le métier 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum 0 réaction
12 mai 2014

Bilan social du ministère un enseignant du primaire travaille 44h par semaine.

Pour la première fois, un rapport officiel met en lumière le temps de travail invisible de notre profession et légitime notre bataille pour l’augmentation des salaires. Pour rappel, le SNUipp-FSU revendique la revalorisation immédiate du point d’indice.

Le bilan social dresse un portrait de l’ensemble des personnels, enseignants et autres personnels de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur au cours de l’année 2012-2013. Depuis 2010, le bilan social est devenu une obligation légale dans la fonction publique d’Etat et le comité technique académique doit pouvoir chaque année en débattre. Cette année est la première où y figure le temps de travail des enseignants.

Pendant l’année scolaire, un enseignant du premier degré à temps complet déclare, en moyenne, 44 heures de travail par semaine, dont 25 h 30 en présence d’élèves, reflétant leur obligation de service d’enseignement en classe et en aide personnalisée. Les 18 h 30 hors de la présence d’élèves se répartissent ainsi : 13 heures consacrées aux activités pédagogiques (préparation des cours, corrections des copies), deux heures et demie aux activités avec la communauté éducative (collègues, parents) et 3 heures à d’autres missions liées à l’enseignement (conseils d’écoles, etc.). Les directeurs d’école déclarent un temps légèrement plus important (45 heures) que les enseignants en élémentaire (environ 43heures) et que ceux en maternelle (38 h 30).

Les rémunérations effectivement perçues par les agents titulaires du ministère sont présentées en équivalent temps plein, pour l’année 2011. Le salaire net moyen des enseignants du premier degré est de 26 093 €, celui des enseignants du second degré de 32 863 €. Pour les personnels non enseignants, les moyennes varient de 26 158 € en catégorie C, à 55 984 € en catégorie A.

Selon le niveau d’enseignement, les rémunérations varient fortement. Le salaire net annuel va de 25.000 euros par an pour un instituteur à 70 000 euros par an pour un professeur en classe préparatoire. Un professeur en école primaire gagne en moyenne 2.200 euros par mois. Dans le second degré, un professeur va être rémunéré 2.600 euros et un agrégé 3.500 euros. Des différences qui s’expliquent surtout par les primes versées selon le rapport.

Au niveau international, les PE français commencent avec 6000€ de moins par an que la moyenne de l’OCDE, écart qui ne se corrige pas au bout de 15 ans de carrière... Autre fait : le recul des salaires français en valeur réelle depuis plus de 10 ans, à l’inverse de la dynamique européenne.

Avec la FSU, le SNUipp exige une mesure générale immédiate et l’ouverture de véritables négociations sur :

la revalorisation du point d’indice (gelé depuis le 1er juillet 2010), son indexation sur les prix et des mesures de rattrapage des pertes ;

un salaire minimum à 1600 € net ;

la reconstruction de la grille avec en première mesure, une augmentation uniforme de 50 points ;

des carrières linéaires déconnectées de l’évaluation et d’un pseudo mérite ;

la revalorisation salariale des filières féminisées, bien moins rémunérées ;

l’intégration des indemnités dans le salaire sous forme indiciaire.

Le document expose également les données chiffrées concernant les personnels du ministère de l’éducation nationale en 2012-2013, les rémunérations, les concours de la session 2012 au ministère de l’éducation nationale, les promotions, la mobilité géographique, les retraites, les lieux d’exercice, les congés pour raisons de santé, la formation continue, la politique sociale, les élections professionnelles.

Pour télécharger le bilan dans son ensemble : http://cache.media.education.gouv.f...

 

17 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU Charente- Maison des Syndicats -10, rue Chicoutimi -16000 Angoulême

- Tél : 05 45 95 48 09
- tél. portable : 06 74 13 47 44
- fax : 05 45 93 26 18
- Mail : snu16@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Charente (16), tous droits réservés.