www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Charente (16)

Vous êtes actuellement : Formation, ESPE  / M@gistère 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum 2 réactions
8 mai 2014

BLOG M@GISTERE

Dans M@gistère, vous avez un blog .... l’IEN pourra ainsi tranquillement superviser les commentaires.

Le SNUipp-FSU16 vous propose cet espace de liberté pour nous faire part de votre expérience, de votre avis sur M@gistère.

Vous pouvez conserver l’anonymat ou pas, selon votre choix.

Vos élu-e-s SNUipp-FSU16 pourront également porter votre parole auprès de l’administration.

Les propos injurieux ou inconvenants seront par contre supprimés.

UNE SEULE CHOSE A FAIRE : RÉPONDRE A CET ARTICLE EN BAS DE LA PAGE

M@gistère : un LPC pour enseignant

M@gistère = Zéro pointé

M@gistère : billet d’un groupe Freinet

6 Messages de forum

  • BLOG M@GISTERE

    17 mai 2014 21:40, par Emilie

    Aujourd’hui, ma formation professionnelle a pris un tournant décisif, ma participation à une expérience hors du commun va enfin faire de moi une enseignante formée : j’ai fait la rencontre de M.Magistère sur mon écran 11 pouces (oui, forcément, le formateur est un homme...).

    J’ai appris que ma motivation, mon organisation et la formulation de mes objectifs étaient les éléments essentiels pour la réussite de ma formation. Moi qui croyait bêtement que le contenu de la formation était aussi important... Au moins, je saurai quoi dire à mes élèves lorsqu’ils ne comprendront pas quelque chose : "Tu n’es pas assez motivé, revois tes objectifs !" Ça va me faciliter la tâche et me permettre de moins me prendre la tête sur des questions pédagogiques, c’est toujours ça de pris...

    J’ai aussi découvert que la formation avec M.Magistère ne serait pas du tout déshumanisée et que je ne serai pas toute seule : c’est le monsieur qui me l’a expliqué après que j’ai coché les cases (d’ailleurs, j’ai compris que j’avais mal répondu parce que mes réponses ont été coloriées en rouge...). Heureusement qu’il était là, le monsieur, je suis bécasse quand même !

    Ensuite, il a fallu que je poste un message sur le forum pour que ma participation à cette heure magique soit validée...J’espère que je n’ai pas mal répondu quand j’ai dit que "puisqu’il faut que je poste un message, je poste un message". C’est ce qu’on me demandait non ?

    Enfin, j’ai "évalué" le dispositif. Chouette ! on me demande mon avis ! A la question, pensez-vous réinvestir ce que vous avez appris dans votre pratique de classe, la réponse fut oui, bien sûr ! Je vais moi aussi caler mes élèves devant un écran seul dans une salle en leur promettant qu’ils ne seront pas seuls et que s’ils n’y arrivent pas, comme dit précédemment, ils n’ont qu’à revoir leur organisation, leur motivation et leurs objectifs. Partiale, j’ai noté les points négatifs auxquels je pensais... Toujours partiale mais ne trouvant pas de point positif, je n’ai rien écrit dans la case. Je n’aurais pas dû, c’était OBLIGATOIRE ! Oups, pardon monsieur de Magistère. "Aucun" ai-je écrit.

    Un beau moment de partage, une belle rencontre...

    Je plains celles et ceux qui ne maîtrisent pas internet ou l’informatique, je plains celles et ceux qui doivent s’occuper de cette m..., je plains nos futurs élèves avec ces formations qui n’en sont pas et enfin, je nous plains, ben oui.

    A vos claviers pour de nouvelles aventures !

    • J’ai également noté que :
      - bien évidemment c’était un homme qui s’adressait à nous ; on aurait souhaité une mixité de la parole !
      - un carnet de bord infantilisant et paternaliste, qu’on n’oserait pas même proposer à des élèves de lycée
      - un fliquage possible inquiétant et obsolète : ce n’est pas le temps passé qui peut déterminer de l’efficacité d’un apprentissage
      - hallucinant de devoir participer à un forum d’échanges pour voir son pourcentage de formation évoluer....
      • Après avoir passé 1/4d’h sur la machine à suivre "bêtement" ce qu’elle me dit, je renonce, je décroche....Pas envie de perdre mon temps. Passivement. Infantilisant. Je suis une mauvaise élève et je crois que je vais avoir besoin de pédagogie différenciée.... ! La machine va t’elle le prendre en compte, va t’elle comprendre mon désarroi et m’aider ????? Ou bien va t’il falloir que je me résigne à aller au bout du compteur pour faire semblant d’être la bonne élève, par devoir ?? Pour qui ? Pourquoi ?
    • BLOG M@GISTERE 17 juin 2014 23:33, par Catherine
      Merci Emilie, pour cet énorme fou rire que m’a procuré la lecture de ton article. J’y souscris à 100%. J’attends la suite avec un mélange d’incrédulité et de curiosité devant autant de bêtise. Mais jusqu’où cela va t-il aller ? Jusqu’où va t-on nous emmener pour essayer de nous rendre fous ? Après une carrière entière de conférences péda de piètre qualité ( je suis dans un jour de bonté), on nous a fait miroiter une formation continue digne de ce nom, et voici ce qu’on nous pond ? Et dans les internats d’excellence, où sont formés les enseignants ? Sur magistère ? Et pourquoi les gens (suffisamment riches, bien sûr) vont -ils en masse dans le privé ? Marre de ne pas pouvoir exercer un peu correctement le métier auquel nous nous sommes destinés : trop de gosses, trop de problèmes dans les familles, des conditions matérielles nulles, pas de pilote dans l’avion. Heureusement qu’il y a des êtres vivants qui réussissent à y survivre et à y inventer avec les moyens du bord, une école où ça cohabite, où ça rigole même parfois... Résister à un système qui nous broie, c’est tout ce qui nous reste...
    • BLOG M@GISTERE 21 octobre 2014 11:58, par JIPI
      bien vu, toi, au moi, tu as de l’humour ! Il n’en reste pas moins que magistère réalise ce que tous les libéraux voudraient : une individualisation forcenée des pratiques professionnelles pour éviter la rencontre, la vraie, l’humaine, quoi, l’entrée à marche forcée dans un procédé technique infantilisant qui laisse penser que c’est pour notre bien qu’on dilue notre formation continue dans un brouhaha de tchat (au secours, Paulo Freire et les pédagogues de la libération dont on fait allègrement les poches actuellement), bref, il faut résister et refuser cette mise au pas technolâtre !
  • BLOG M@GISTERE

    28 septembre 2014 12:55
    Mâââgistère, s’il vous plaît !
 

12 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU Charente- Maison des Syndicats -10, rue Chicoutimi -16000 Angoulême

- Tél : 05 45 95 48 09
- tél. portable : 06 74 13 47 44
- fax : 05 45 93 26 18
- Mail : snu16@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Charente (16), tous droits réservés.