www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Charente (16)

Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum 1 réaction
26 janvier 2014

La goutte d’eau

Suite à la recrudescence des injonctions inutiles, infantilisantes, chronophages et/ou "hors textes", aux actes surréalistes de la part de notre hiérarchie, le SNUipp-FSU16 lance son concours "la goutte d’eau du mois".

Chaque mois nous publierons donc la meilleure "aberration hiérarchique" sur notre site, et nous vous demanderons à la fin de ce concours de désigner la meilleure goutte d’eau de l’année.

Nous la remettrons ensuite officiellement au Directeur Académique afin d’éviter qu’elle déborde dans nos classes et nous empêche de faire notre métier consciencieusement.

PS : volontairement nous ne nommerons pas les IEN ni les lieux concernés, le but de cette rubrique étant que partout dans notre département, les enseignants puissent reprendre la main avec la fin des injonctions inutiles... sous forme humoristique


Goutte d’eau du mois de janvier

Un mail du rectorat pour certains membres RASED (syndicalement "bien orienté"). M Moret, le recteur, réincarnation de Louis XVI ?

"Madame, Monsieur, La rentrée scolaire a vu la mise en place de plusieurs mesures phares de la loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’École de la République et a fait ainsi du premier degré sa priorité. A ce titre, les RASED participent pleinement à la mise en œuvre de la réussite des élèves.

Monsieur le recteur a le plaisir de vous inviter à déjeuner dans ses appartements pour échanger avec vous sur vos missions le

mardi 21 janvier à 12h30 au rectorat de Poitiers, 22 rue Guillaume VII le Troubadour

Pour des raisons d’organisation, nous vous serions reconnaissants de bien vouloir nous indiquer si vous participerez à ce déjeuner avant le lundi 20 janvier.

Je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes salutations distinguées. "


Goutte d’eau du mois de février


Goutte d’eau du mois de mars

Moi j’ai bien envie de vous parler du projet d’école 2013/2017 !

L’an passé, quand les formulaires sont arrivés, on s’est dit qu’ils n’étaient pas bien quand on a vu les tableaux à remplir, les cases à cocher, les statistiques à calculer…. On s’est dit qu’on n’était pas comptable, pas indicateur de police, qu’on avait même pas été formé pour et que c’était bien digne d’un gouvernement ultra-libéral que de concocter pareils documents. En fait, on s’est dit qu’il était urgent d’attendre, que le prochain gouvernement balaierait ces constats d’épicier et puis on est retourné faire la classe. Parfois, même, on a rigolé !

On n’aurait pas dû !

Parce quand les formulaires 2014 sont arrivés, on s’est rendu compte que c’était les mêmes. Alors on a rigolé mais jaune !

Passons sur les maintiens, les orientations, les PPRE, les SRAN, mais ils croient vraiment les gars qui font pas classe que le taux d’absence 2008/2009 va influer sur les actions menées en 2017 ? Qu’on n’est pas assez responsable pour savoir lesquels de nos élèves manquent trop souvent ? Qu’on a besoin de leurs petits tableaux pour relancer la famille Durant ? Que ça va aider la famille Duchmoll au chômage depuis trop longtemps à se lever le matin ? Ils croient vraiment que le taux de participation des parents aux élections d’octobre 2009 va nous aider à réfléchir à la mise en place d’actions pédagogiques pour les années 2016 et 2017 ?

Ils se sont rendus compte les agités du tableur qu’ils nous demandaient de remplir des trucs qui n’existaient pas ? Comment on fait pour indiquer le nombre d’élèves pris en charge en APC en 2008 alors que ça n’avait même pas encore été inventé, qu’à l’époque il s’agissait d’Aide Personnalisée et que ça a été supprimé sans tambour ni trompette (pourtant on avait rempli plein de jolis tableaux sur le sujet) ? C’est pas dangereux de mettre dans les mêmes cases des trucs aussi différent que l’AP et l’APC ? Quelles conclusions scientifiques en tirer ? On nous a pourtant suffisamment expliqué que ça n’avait rien à voir, que c’était pas du tout la même chose !!! Alors délire de fabriquant de cases ? Projet d’école à la sauce steampunk ? Ou plus simplement mépris de technocrates ?

Ils se relisent les obsédés du bilan comptable quand ils écrivent « Comment évaluez-vous la situation de votre école par rapport aux incidents pouvant survenir ? » Ils parlent de quoi ? De Fukushima ? D’intrusions de parents excédés ? De mauvais résultats scolaires ? De petites cases vides (le cauchemar du bureaucrate) ?

Pour finir, il va falloir proposer des actions quand dans le même temps on nous annonce que de nouveaux programmes vont intervenir dans les années qui viennent. Il se passe quoi si on propose des trucs qui seront plus au programme dans les deux ans qui viennent ? On s’auto-dissout ? On remplit un nouveau tableau ? On le remplit pas ?

Pfff…..pendant ce temps-là on fait pas classe !

1 Message

  • La goutte d’eau

    3 février 2014 15:47, par Gilles Ehanno
    D’autant que le 21 janvier, c’était l’anniversaire de la mort de Louis XVI sur l’échafaud ! Les royalistes portent une cravate noire ce jour-là.
 

8 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU Charente- Maison des Syndicats -10, rue Chicoutimi -16000 Angoulême

- Tél : 05 45 95 48 09
- tél. portable : 06 74 13 47 44
- fax : 05 45 93 26 18
- Mail : snu16@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Charente (16), tous droits réservés.