www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Charente (16)

Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum 0 réaction
10 octobre 2013

Audience DASEN/SNUipp-FSU16 du 4 octobre

Le SNUipp-FSU16 a dont été reçu par le nouveau DASEN : 1H d’entretien bien trop courte pour approfondir tous les dossiers

Préambule du SNUipp-FSU16

Nous avons exprimé notre volonté d’être des partenaires constructifs avec​ l’administration dans l’intérêt de l’École, de la réussite de nos élèves et celui des collègues.

L’​intérêt de l’École n’étant pas synonyme de celui d’un ministre. Le SNUipp-FSU16 ne pratiquant pas la cogestion et n’étant pas un syndicat d’accompagnement : nous avons nos mandats, nos principes, nos revendications. ​

​ ​- ​L​’organisation et les délais pour la consultation sur les nouveaux programmes

Suite à notre demande, le DASEN respectera le courrier du Ministre aux Recteurs : la date limite pour fa​ire remonter vos synthèses est donc le 18 octobre.

Nous avons confirmation que les 3h à consacrer sont à prendre sur les 24H de concertation et non sur les 24H d’organisation APC. RAPPEL : nous avons à votre disposition des documents travaillés.

CONTACTEZ NOUS POUR VOUS LES TRANSMETTRE.

- ​L​e respect et la confiance envers les enseignant-e-s de la part de la hiérarchie

​Nous avons évoqué les relations parfois tumultueuses entre les enseignant-e-s et les IEN dans ​le département.

Le SNUipp-FSU16 a demandé au DASEN : plus d’infantilisation, du respect et de la confiance pour les équipes .... de la part des IEN mais également de la part de certains services à la direction académique. Il faut voir concrètement sur le terrain ce que le recteur appelait de ses voeux : restaurer la confiance des enseignant-e-s à l’égard de leur hiérarchie.

Le DASEN s’est montré particulièrement attentif "je veux être exigeant et bienveillant avec les enseignants". Nous jugerons sur les faits !

- Organisation du remplacement

Le SNUipp16 depuis avril dernier intervient, alerte et propose sur ce dossier.

Nous avons fait l’historique de nos actions et de nos analyses : astreinte sans compensation, impact sur la vie personnelle, consultation des BD pour connaître leurs contraintes et donc fonctionner sur la base d’un volant de volontaires pour remplacer les mercredis.

Le DASEN nous a répondu qu’il venait d’un département où l’organisation du remplacement était différente de celle en Charente. Le SNUipp16 l’a informé que si la circulaire - qui est illégale - n’évoluait pas nous aurions recours au tribunal Administratif.

Le DASEN s’engage à réétudier cette circulaire, en analysant le fonctionnement dans les circonscriptions depuis la rentrée et mettre à l’étude les bases d’un volontariat. Il a infléchi légèrement les termes de la circulaire en employant "potentiellement mobilisables".

Nous restons, nous, mobilisés car ce n’est pas encore satisfaisant.

- ​L​’organisation de la demi-journée banalisée​ éducation prioritaire et une répartition équitable de la part variable ECLAIR​

​Le SNUipp16 est satisfait que cette demi-journée banalisée concerne également les RRS de Cognac et Roumazières.

La cartographie de l’éducation prioritaire est à remettre à plat. Le DASEN sera attentif aux difficultés multiples dans les zones rurales concernées

Le SNUipp16 a une nouvelle fois demandé solennellement que la part variable ECLAIR soit répartie de façon équitable (tous les adjoint-e-s la perçoivent à Soyaux, 43% à Basseau ; en France : dans 70% des départements, tous les collègues la touchent)

Dossier à découvrir pour le DASEN, mais attention particulière sur les disparités sur l’ECLAIR d’Angoulême.

- ​La surcharge de travail pour les directeurs-trices

​Le SNUipp-FSU16 a alerté le DASEN sur le nombre impressionnant de tâches pour les directeurs-trices : les réunions, les nouveaux dispositifs, les nouveaux rythmes, les enquêtes incessantes sans aucun retour, les responsabilités.

Nous avons demandé à ce que les IEN filtrent leurs sollicitations avec ce constat d’une surcharge pour ces collègues. Le DASEN est, bien évidemment ....conscient et sera attentif. Il évoquera cette problématique en conseil d’IEN.

On attend de voir !! ​

- ​L​e mouvement des enseignant-e-s : nous avions demandé et obtenu un groupe de travail sur la circulaire mouvement. Il nous paraît indispensable de continuer ce travail afin, entre autre, de mettre à plat la transparence dans les priorités, les postes à profil et les postes réservés. Nous continuons inlassablement à demander une véritable 2ème phase de voeux au mouvement.

​Il est normal pour le DASEN d’affiner systématiquement la circulaire mouvement. Dossier à suivre, nous serons intransigeants sur le respect des règles, de l’équité et de la transparence.​

des règles transparentes pour les INEAT/EXEAT

la restriction des droits pour les collègues demandant à travailler à temps partiel

​Le SNUipp16 a rappelé les dysfonctionnements, les magouilles que nous avons pointées lors de la dernière CAPD, le non-respect des droits des collègues.

Faute de temps, le DASEN propose de revenir sur ces sujets sensibles pour le SNUipp-FSU16 ultérieurement. ​


- ​L​es frais de déplacement pour les personnels itinérants (RASED, CPC)

​Le SNUipp-FSU16 estime incohérent que des contraintes budgétaires contraignent les personnels itinérants à adapter leurs fonctionnements. Baisse des enveloppes, ruralité, essence, retard.

Nous avons informé le DASEN de l’action académique du SNUipp-FSU sur les frais de déplacements des personnels itinérants. ​

-​ L​e travail paritaire : transmission des documents, réponses à nos courriers, remplacement des élu-e-s SNUipp-FSU16...

​Le SNUipp-FSU16 a listé toutes les entraves à un travail paritaire de qualité : courriers SNUipp16 sans réponse, documents préparatoires transmis​ ​tardivement, questions diverses en CAPD sans réponse, absence de CR écrits pour certaines instances ...

Le DASEN s’engage à faciliter le travail des élu-e-s SNUipp16. On attend de voir (bis) !!​

- ​L​a mise en oeuvre de la formation continue (M@gistère) et la place des animations pédagogiques

​Le SNUipp-FSU16 a demandé une nouvelle fois un conseil de formation départemental​. Nous avons, selon nos mandats nationaux, évoqué la sanctuarisation du mercredi ​après midi​. Soumis l’idée d’animations proposées le soir OU le mercredi ; pour les écoles à 4,5 jours de faire les animations par exemple 1mercredi sur 4 (comme dans la Vienne) M Bonvarlet a développé rapidement ce qui se construit : tout est encore flou et incertain. L’administration attend des directives rectorales.

Sur M@gistère : peu de temps pour exposer la gravité de ce dispositif. Nous vous livrerons notre analyse la semaine prochaine.

- ​L​a participation​ des élu-e-s SNUipp-FSU16 au comité de suivi sur les rythmes scolaires

​Depuis l’année dernière, nous demandons​ à participer à cette instance (comme dans le reste de l’académie).

Sujet encore méconnu du DASEN, il se renseigne ........... !

 

14 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU Charente- Maison des Syndicats -10, rue Chicoutimi -16000 Angoulême

- Tél : 05 45 95 48 09
- tél. portable : 06 74 13 47 44
- fax : 05 45 93 26 18
- Mail : snu16@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Charente (16), tous droits réservés.